vidéo en ligne

COSMIC
programme

Passionnés de conquêtes spatiales, sceptiques, ou porteurs de dérision ils se projettent dans le cosmos avec comme seul outil disponible la fiction.

Giulia Grossmann

Mars Society

2016,17 mn 36

Ce film est une proposition d’ouverture au futur, à notre capacité d’affirmer : « Nous y sommes enfin, nous voilà en 2030 ». Des passionnés de la conquête spatiale se projettent. Ils jouent un futur proche, plausible, mais qui reste encore une fiction. Parmi eux, Alain Souchier. Ingénieur en propulsion et en lanceurs fusées nous fait traverser les étapes essentielles à cette épopée. GG

Giuseppe Boccassini

Orbit

2016, 15 mn

Reflétant le concept de la proximité haptique des médias contemporains, avant et après le 11 septembre, le film « Orbit » collecte des images d’époques lointaines et distinctes de conquêtes spatiales et de découvertes scientifiques confondant les temps en une impression hypnotique. GB 

Shahar Marcus

King of fallafel

2016, 8 mn

« King of Falafel » poursuit le travail video de Shahar Marcus qui s’attache aux symboles culturels israéliens, sous la forme de rituels culinaires variés. Le travail actuel prend place sur la lune et dépeint un événement fictionnel – l’ouverture d’un nouveau stand de falafels. La vidéo commence par une large vision de l’espace et se poursuit avec Marcus, vêtu en astronaute, débarqué sur la lune. Après s’être cru perdu dans l’espace, il remarque finalement un drapeau et réalise qu’il a atteint sa destination finale. Puis il ouvre un stand gonflable de falafels et érige son propre drapeau  avec l’inscription : « Roi du fallafel ». Après avoir lutté dans la préparation de son plat, son ultime succès réside dans la célébration d’un « selfie » triomphal.

Cette pièce humoristique, tournée dans l’esprit des « aventures spatiales » se rapporte à un contexte historique et contemporain socio-politique. Le thème majeur du travail se rapporte à la découverte et à la conquête d’une nouvelle frontière. Cette aspiration joue un rôle majeur dans les aspirations zionistes et dans la formation première d’Israël. « King of Falafel »  fait aussi écho à l’histoire de l’Amérique et au passé colonialiste de l’Europe de l’Ouest. En dépeignant un astronaute qui porte un costume blanc avec des bandes bleues, qui rappelle le drapeau israélien, Marcus fait allusion à un phénomène colonialiste qui prend la forme d’un tourisme israélien. À l’opposé du colonialisme européen qui a imposé ses supposées connaissances supérieures aux populations locales, dans ce travail la conquête culturelle se manifeste par un simple stand de nourriture relié au folklore d’Israël : le falafel. Ironiquement la fameuse rivalité entre l’URSS et les USA pour la conquête de la lune est défaite par un pionnier israélien, le premier à installer un stand de nourriture dans l’espace. En plaçant cet événement surréaliste sur la lune – le symbole du futur et du progrès – Marcus accentue l’interminable, l’universelle aspiration humaine de conquête de nouvelles et « inconnues » frontières. SM

Alexandre Guerre

ACROCOSME

2016, 15 mn

Production, Fresnoy Studio national des arts contemporains

Acrocosme est une fiction sur un voyage spatial suite à la découverte d’un élément inattendu sur Mars, un virevoltant, ces végétaux qui traversent habituellement les décors de Westerns. Ce voyage c’est celui d’un cosmonaute qui cherche à vérifier cette découverte. Pour cela il devra traverser une zone dangereuse, la ceinture de Van Allen, une épreuve cruciale.

Le premier pas sur la lune aurait été filmé en studio par Stanley Kubrick. Si cette rumeur persiste encore de nos jours, au vu de la technologie de l’époque, qu’en sera-t-il du premier pas sur Mars ? Notre rapport à l’image a changé depuis le cinéma et la télévision. Avons-nous besoin aujourd’hui de l’image comme vérité, pour donner du crédit à un fait ? AG

© 2019 SAISON VIDEO.