FICTIONS 3D
programme

Pierre Pauze

3D Trans, 2016, 23 mn

Production : ENSBA Paris

J’explore au travers du film le rapport du corps humain et de son image dans la sphère du numérique, à travers différents phénomènes de société dont l’émergence et la forme sont liées à l’effusion des nouveaux medias (culte du corps sur instagram, fooding et régime santé, musculation de rue, cyber coatching etc..) PP

Raphaël Moreira Gonçalves

Rouge Ultra, 2015, 19 mn

Production : Le Fresnoy - Studio national des arts contemporains

Rouge Ultra est le fragment de la vie d’un jeune homme fasciné par les images morbides. Celles-ci sont pour lui comme un exutoire au souvenir de la mort de son meilleur ami, dont il fut le témoin dans son enfance. Ce film mêle des prises de vue « réelles » et des images de synthèse. J’ai voulu travailler sur l’idée d’images « factices », pour faire état de toute la virtualisation du monde que le personnage s’est imposé pour s’en protéger. J’utilise la captation vidéo 3D (Kinect) pour pouvoir insérer la modélisation de mon acteur dans un environnement en images de synthèse que je crée ou que je découpe dans le « réel » à l’aide de photogrammétries, pour jouer sur l’ambiguïté du réalisme de mes images. J’ai voulu aborder ce projet en associant la tradition du romantisme noir, et son rapport au morbide, avec la prolifération d’images ultra-violentes qui grouillent dans le Dark Web. RMG

Clémence Renaud

Gloires et Déclins, 2018, 15 mn 30

Au milieu des décors de la ville de Tokyo, des messages circulent par l’intermédiaire d’un signal rendu perceptible grâce à des objets génériques aux allures de sculptures. Un routeur wifi signale l’existence d’une ville en activité. La radio diffuse une voix qui annonce la météo du jour. Un objet rectangulaire blanc semblable à la forme d’un téléphone portable, glisse sur une surface en tissu aux imprimés faux bois. Un satellite en orbite géostationnaire au milieu des nuages synchronise son mouvement au rythme d’une respiration. La voix d’un GPS prend le relais et semble diriger l’enchainement des images. La présence humaine est dématérialisée. Cette présence que l’on ne voit qu’à travers l’entité de la ville, mais dont on entend les voix et les messages. Les corps ont pris la forme de ces objets sans fil qui relaient tout un tas d’informations. Des images nous reviennent en écho comme des repères, révélant petit à petit le chemin d’un signal jusqu’au point d’arrivée : L’île artificielle d’Odaiba construite sur des déchets. « Gloires et Déclins » invite le spectateur à observer les constructions d’un paysage contemporain, là où s’opère un glissement des identités. Des images nous reviennent en écho comme des repères, révélant petit à petit le chemin d’un signal jusqu’au point d’arrivée : L’île artificielle d’Odaiba construite sur des déchets. « Gloires et Déclins » invite le spectateur à observer les constructions d’un paysage contemporain, là où s’opère un glissement des identités. CR

Filipe Afonso

SPECIAL A/EFFECTS, 2017, 17 mn

SPECIAL A/EFFECTS, est un film à propos de films, à propos de films et ainsi de suite. Un combat contre la réalité. Le film trouve la plupart de ses images dans les films de fiction des studios d’Hollywood et analyse l’effet de réalité produit par des moyens qui sont faux. Une histoire raconte que lors de la projection que les Frères Lumière ont organisée à Paris en 1896 pour montrer « L’arrivée d’un train en gare de La Ciotat », des gens ont tellement cru à la scène, qu’ils ont tourné le dos et ont commencé à sortir du théâtre en courant alors que le train s’approchait deux à toute allure sur l’écran. Pour créer cet effet de réalité de nombreux moyens ont été utilisés tout au long de l’histoire des images en mouvements. Mais l’indéniable vérité du cinéma, la seule chose qui compte est ce qui est sur l’écran. La réalité et la fiction se contaminent réciproquement et c’est quand la fiction crée ses propres fictions que mystérieusement la réalité émerge. Un écran vert peut devoir affecter l’acteur pour produire son effet envers le public. FA

© 2019 SAISON VIDEO.