FICTIONS FRONTALIÈRES
programme

Envisager la frontière par le biais de la fiction.

Thomas Guillot

Salvi Quando Scende La Notte, 2016, 20 mn

Production Le Fresnoy Studio national des arts contemporains 

Salvi Quando Scende La Notte se voudrait une reprise du Guépard, le roman de Tomasi di Lampedusa, confrontant la situation historique et contemporaine de l’île de Lampedusa et ce roman de la fin d’un monde. Le monde d’une aristocratie sicilienne qui n’est pas si éloignée de notre poussiéreuse Europe. Par des jeux de transpositions, de détournements, les motifs sont constamment redistribués, mis en perspective, réinvestis et contaminés par la situation de l’île. L’écriture du film jette littéralement un pont entre la fable du « Guépard » et l’île sicilienne. Un vieil homme nous conte l’histoire récente et antique de l’île de Lampedusa. Sa parole, sa présence et les traces qu’il convoque emportent le film dans un mouvement épique travaillant le hors-champ et le sous-texte politique de cette terre qui a toujours été un lieu de passage et d’accueil. TG

Florent Meng 

Dunes of Deletes, 2017, 42 mn 

Tourné le long du mur à la frontière américano-mexicaine, Dunes of Deletes est une dystopie interrogeant notre rapport au paysage et aux terres de migrations. Projet hybride, cette fiction documentaire de forme singulière est à la fois une mise en scène et le making of de son propre tournage. Dans Dunes of Deletes, la frontière entre le Mexique et les Etats-Unis a disparu. Le mur qui la matérialise est remplacé par un obstacle invisible et infranchissable. Tout ce qui se trouvait autour de la frontière a disparu, laissant le désert s’étendre jusqu’aux villes. Le film suit le périple de deux Mexicains qui décident de quitter Los Angeles pour rejoindre la terre de leurs ancêtres, de l’autre côté du mur invisible.

© 2019 SAISON VIDEO.